calendrier

Balade du 25 février 2018

Le viaduc des Fauvettes et la forêt de Gif-sur-Yvette
Châtelet-les-Halles -> Bures-sur-Yvette : 10h08-10h46 (RER B dir. Saint-Rémy-lès-Chevreuse)
Retour : Bures-sur-Yvette ->Paris : RER B toutes les 15 min

Randonnée du 28 janvier 2018

Circuit de la forêt de Saint-Germain-en-Laye

Nous partons de la gare de Conflans-fin-d'Oise qui comme son nom l'indique est au confluent de la Seine et de l'Oise. Conflans est un grand port fluvial et de nombreuses péniches dont certaines impressionnantes par leur taille sont présentes.

Nous avons des difficultés à trouver le sentier qui longe la Seine et nous constatons qu'il est inondé !

Nous sommes un vingtaine. Nous franchissons la Seine sur une passerelle qui domine le fleuve en crue et offre un beau point de vue sur la ville de Conflans-ste-Honorine avec sa tour moyennageuse.

Le clou naturel de la randonnée fut, me semble-t-il, l’étang de Corra avec sa plage, son cygne et ses oies bernaches, ces deux types d’animaux s’ignorant réciproquement sur l’eau. Cet étang est une ancienne sablière à la lisière de la forêt de Saint-Germain, côté Conflans-Sainte-Honorine. Au milieu de cette pièce d’eau se trouve « l’île aux oiseaux », petite réserve naturelle avec des cormorans, des canards, des foulques, des poules d’eau, des cygnes et des bernaches. Le cygne vint nous saluer, sans qu’on sût vraiment si c’était par politesse ou par envie d’un morceau de pain : ambiguité des seigneurs des lacs ...

Nous piqueniquâmes là au bord de l’étang, sur des tables de bois, café de JR et Bernard, vins de Joël et Bernard, saucisson de Joël, friandises des dames. Il faisait frisquet ce jour-là, mais l’humeur était bonne. Nos amis chinois apprécièrent le saucisson. Quelques participants nous abandonnèrent pour terminer le tour de l'étang.

Nous passâmes devant un grand panneau qui faisait l’éloge des « arbres, arbustes et végétaux de la Seine » (comme cette belle esparcelle à feuilles de vesce ou ce romantique iris d’eau, sans oublier ce frêne commun ou encore ce mauve salicaire) : nous n’en vîmes aucun, ce n’était pas la saison, mais philosophiquement cela nous fit rêver au prochain printemps...

La balade continue sur des chemins pittoresques dans la belle forêt de Saint-Germain pour finalement retrouver notre gare de départ.

Photos : Joël, Agnès, Marie, Jean-Rémy et Michèle

Album photos